Les petites régions agricoles

Petites régions agricoles du Tarn-et-Garonne

Cliquez sur la carte pour l'ouvrir


     Contrairement à beaucoup de départements qui épousent avec rigueur les limites des anciennes provinces qu'ils ont remplacées, le département est formé de divers territoires ayant appartenu à plusieurs provinces : le Languedoc, la Guyenne, la Gascogne, le Quercy et le Rouergue. Il se trouve donc à la croisée de plusieurs régions et offre une remarquable variété de paysages et de sols.

 

Verger de pommiers en bord de Garonne

     • Au centre une plaine étroite, couverte d'arbres fruitiers, concentre les voies de communication. C'est là que se concentre la majorité de la population et de ses activités. Il s'agit de vallées d'alluvions au confluent de ses grandes rivières (Tarn, Aveyron et Garonne). Le potentiel agronomique de ces sols est élevé, certains se classent parmi les plus riches de Midi-Pyrénées. Nous y observons notamment le développement de kiwis et de pommiers.
Maïs sur boulbènes de terrasses

     • Les boulbènes de terrasses sur la rive gauche de ces rivières, correspondent à des alluvions plus anciennes qui ont donné des sols battants de limons très fins. Ces sols peuvent être très bien valorisés par l'irrigation et le drainage. Nous y observons notamment le développement des grandes cultures et de l'arboriculture.
Champs en Lomagne

     • Au Nord et au Sud, des coteaux argilo-calcaires couvrent la moitié de la superficie du département. Ce sont les pays de la molasse, coupée par le banc de calcaire blanc, de Montpezat de Quercy à Lauzerte. Ces sols de terrefort conviennent aux céréales, mais aussi à des productions spéciales comme les fruits et légumes (ail de Lomagne, chasselas de Moissac, melon du Quercy, Reine Claude) et aux prairies. L'élevage est très souvent associé aux cultures et/ou aux fruits et légumes.
Vaches blondes d'Aquitaine au pâturage
     • A l'Est du département (Causses du Quercy, Rouergue) le relief est plus accentué, avec des sols hétérogènes, tous à vocation herbagère. L'élevage est dominant; dans le Rouergue, il constitue la seule production de l'exploitation.